Philidor Mulhouse, champion de France Top jeunes 2016!

Une sixième étoile énorme sur les maillots mulhousiens !

Exploit sublime des jeunes Mulhousiens qui ont reconquis le titre abandonné l’an passé à Cannes. Le week-end de la Pentecôte s’annonçait particulièrement rude avec 4 matchs à haut risque face à Marseille, Bois-Colombes, les champions sortants de Cannes et Clichy !

Avant le début de cette phase finale, trois équipes sont encore au coude à coude, l’épouvantail Cannes, Tremblay-en-France et Philidor Mulhouse. Un match à trois donc mais qui allait rapidement se transformer en mano à mano traditionnel entre Cannes et Mulhouse.

Le challenge mulhousien était simple : tout gagner pour reconquérir le titre ! Facile à dire mais tâche plus que compliquée face à de grosses écuries et sur la ligne de départ, les Cannois faisaient une nouvelle fois figure de grand favori. Qu’importe, le staff mulhousien croyait en ses joueurs.

C’est pourquoi, dès mercredi, un intensif stage de préparation technique, physique et mental fut mis en place pour arriver à Bischwiller samedi dans des dispositions optimales et conquérantes. L’idée principale était évidemment de persuader les jeunes qu’ils pouvaient réaliser l’exploit mais pour cela aucune défaillance même passagère ne devait prendre forme.

Philidor – Marseille : 12 – 0

Face au grand club phocéen emmené par le fils du grand prodige français Etienne Bacrot, les Mulhousiens ont réalisé le match parfait, récoltant les fruits de leur préparation minutieuse.

Les poussins Noam Patole et Bastian Zachary  rentrèrent logiquement les premiers points et dans la foulée, Guillaume Trouvé, Quentin Burri, Mathéo Zachary et Léo Monnot  ne laissèrent planer aucun doute sur l’issue de la rencontre.

Cette première ronde était précieuse : d’une part, il fallait marquer les esprits et  montrer que Philidor jouait le titre, et, d’autre part, la surprenante défaite du troisième candidat au titre Tremblay-en-France face à Clichy éclaircissait le tableau de marche.

Philidor – Bois-Colombes : 11 – 2

Face au grand club formateur des Hauts-de-Seine, très dangereux et difficile à manoeuvrer, il était impératif de rester explosif et concentré pour obtenir la grande finale face à Cannes. Scénario identique au match précédent.

Les poussins ouvrent la marque rapidement imité par l’emblématique capitaine Quentin Burri et Mathéo Zachary en état de grâce ! Comme les deux pupilles Amaryllis Thomas et Léo Monnot réalisaient l’exploit face à des adversaires chevronnés, la marque prit de nouveau une ampleur exceptionnelle à ce niveau. Philidor venait de se prouver qu’il était prêt pour la grande finale de l’après midi ! Dans le même temps, Cannes continuait de dominer ses adversaires.

Le titre 2016!!

Mulhouse – Cannes : 7 – 6 : un match extraordinaire digne des plus grandes empoignades sportives !

Le rendez-vous avec l’éternel rival pour une revanche tant désirée a tenu toutes ses promesses tenant en haleine les milliers d’internautes qui suivaient le match en direct !

Les Cannois prirent rapidement l’ascendant chez les poussins, ce qui était plus ou moins prévisible. Encore fallait-il que le moral mulhousien ne s’effondre pas ! Amaryllis Thomas en grande championne permit au Philidor de passer devant mais la défaite de Léo Monnot remit les Cannois sur la voie royale. Philidor ne lâchait pas prise et ce sont encore les deux grands joueurs de cette phase finale Mathéo Zachary d’abord puis l’impérial capitaine Quentin Burri qui remirent les Cannois sous pression. A 7 – 6, il ne restait qu’une seule partie et Yovann Gatineau devait défendre une position difficile pour permettre à son équipe de conserver la victoire. Après encore 30 minutes d’un insoutenable suspense, il parvient à ses fins !

Le challenge était relevé, l’exploit réalisé, la palme d’or ne restera pas sur la Croisette ! Le titre, le sixième en top jeunes pour le Philidor Mulhouse, était acquis une ronde avant la fin !

Mulhouse – Clichy: 9 – 2

Malgré la fête, les jeunes Mulhousiens avaient la ferme intention de rester invaincus et d’étrenner dignement leur tout frais titre de champion de France. Le match face aux dangereux banlieusards de Clichy, toujours difficiles à jouer, fut dans la lignée de ce grand week-end.

Noam Patole, remarquable une fois encore, ouvrait la voie du succès imité par son compère Bastian Zachary. Yovann Gatineau tout auréolé de son match de la veille retrouvait son explosivité et Amaryllis Thomas poursuivait sa bonne série, La défaite de Léo Monnot ne changeait plus le cours du match, les deux grands hommes du week-end, Quentin Burri et Mathéo Zachary finirent proprement le travail.

Ce sixième titre, certainement le plus accompli et le plus grandiose car la marge de manoeuvre était infiniment étroite, récompense un formidable travail tout au long de la saison et couronne un groupe soudé, fort et talentueux, emmené par des joueurs d’exception, au premier chef le capitaine Quentin Burri qui réalise un score supersonique de 10,5/11, mais il convient d’y associer l’ensemble des joueurs car chacun au bon moment  a su se montrer déterminant et l’encadrement, Vincent Riff et son frère Jean-Noël, n’a pas ménagé sa peine pour décrocher le Graal. Le centre de formation mulhousien reste donc en haut de l’affiche malgré la difficulté d’asseoir durablement son statut dans la cité !

L’équipe championne de France

  • Moins de 16 ans : Quentin Burri et Guillaume Trouvé
  • Moins de 14 ans : Yovan Gatineau et Mathéo Zachary
  • Moins de 12 ans : Léo Monnot et Amaryllis Thomas
  • Moins de 10 ans : Noam Patole et Zachary Bastian
  • Coach : Vincent Riff et Jean-Noël Riff 

 Lire les résultats

Classement final

  1. Philidor Mulhouse 32 pts
  2. Cannes 30pts
  3. Tremblay-en-France28pts
  4. Bois-Colombes  26 pts
  5.  Clichy  25 pts
  6. Le Mans  24 pts
  7. Nancy 20pts
  8. Marseille
  9. Créteil
  10. Monaco
  11. Hyères
  12. Bischwiller

sont rélégués: 

  • 13èm Sautron
  • 14èm Paris Lutèce
  • 15 èm Agneaux Saint Lô
  • 16em Corbas



INTERCLUBS: Philidor bien placé avant le sprint final!

Ce premier week-end de l’année avait pour le club comme enjeu principal de se positionner au mieux en vue du sprint final afin de nous laisser la latitude de décider des options souhaitées pour la suite des compétitions.

Nationale 2 : Philidor 2 confirme sa place de leader

En déplacement à Colmar,l’équipe à Badia n’a pas fait dans la dentelle en infligeant deux sévères défaites à nos amis alsaciens d’Obernai et Colmar. Malgré l’absence de l’emblématique Fabien Graeber ,l’équipe a joué avec un sérieux exemplaire pour battre d’abord une équipe d’Obernai sérieusement renforcée par trois joueurs d’outre-Rhin puis Colmar curieusement affaiblie après son match du samedi.

On retiendra le sans faute du remplaçant Fikri Xheladini ainsi que de Quentin Burri ,Guillaume Goettelmann et Vladko Gueorguiev ainsi que les belles prestations de Karl et Emma.

Nationale 3 : Philidor 3 toujours en course

Dimanche sans problème contre Sundgau Echecs sérieusement diminué. L’équipe a fait le job pour s’imposer 6-0, mention spéciale à Rox qui au sixième a livré un beau combat et à Tim qui a fait 2/2 ce week-end. Enfin,Frankie renoue avec le succès face à un 1900 comme il dit.

Les deux prochaines rondes décideront du titre de champion dans cette poule.

Nationale 4 : beau derby face à Kingersheim

Dans ce match à haut risque,l’équipe à Gérald diminué par les absences de Mattéo,Yves,Claude et Anthony a obtenu un excellent match nul grâce aux buteurs Ouheb et Jacques Roth,tous deux placés aux avant-postes!

Tout reste possible pour la première place dans cette poule très compacte.

Division 1: Nouvel exploit de la bande à Monnot

3 gains de la famille Monnot et c’est le leader de la compétition qui essuie une sévère défaite 6-1. Pour ne pas être en reste Loïck Rambeaux,Matthieu Baeumlin apporte leur contribution tout comme l’intenable Diane Berriat. Encore une performance d’ensemble remarquable pour cette jeune équipe qui s’empare de la première place  du groupe alors qu’on s’attendait au pire en début de saison.

Division 2

Victoire de l’équipe à Markus Kuhn ,leader du groupe dans le derby interne contre l’équipe de Sylvie Kech. On dira que la logique a été respectée. Dans l’autre match,l’équipe à Xiotan Quan malgré une belle victoire du capitaine et de Caroline Zachary n’a pu venir à bout d’une équipe d’Eschentzwiller bien plus forte sur le papier.

Le bilan est limpide,nous sommes aux avant-poste de la Nationale 2 à la division 2. Plus de souci de maintien,il conviendra dès lors de lutter pour glaner l’un ou l’autre titre pour étoffer encore notre palmarès.

 

Par ailleurs,ce même jour avait lieu à Kinépolis la cérémonie des Voeux aux champions en présence du Maire et de Christian Prudhomme directeur du Tour de France.

Philidor était récompensé à travers les performances de ses jeunes malheureusement certains ont brillé par leur absence,ce qui ne donne pas forcément la meilleure image. Grand merci à Leya,Jules,Emilien et Antoine d’avoir dignement représentés le club.

Vladimir Gueorguiev remporte le challenge éclair devant Guillaume Goettelmann et Pascal Hell dans un tournoi qui valut essentiellement par la qualité de ses participants,malheureusement une fois encore trop peu nombreux.

Tous les résultats via la page Compétitions/Interclubs du site