Coupe d’europe des clubs : un résultat moyen porteur d’espoirs !

16 octobre 2017
Comments off
1209 Views
image_pdfimage_print

Pour notre première participation en coupe d’Europe après 4 finales à l’échelle nationale et un titre en 2017, nous avions décidé de tout faire pour donner de l’ampleur à notre projet féminin pour continuer notre progression .

La ville de Mulhouse, sous l’impulsion de l’adjoint au sport Roland CHAPRIER, a su entendre les ambitions que nous nourrissions et nous a donné les moyens de donner de la hauteur à notre projet. Je tiens à la remercier encore.

D’ailleurs, les filles du Philidor ont reçu samedi soir 14 octobre la visite de Roland CHAPRIER, adjoint au maire chargé des affaires sportives et de Beyttulah BEYAG, conseiller municipal délégué aux sports. Ils sont venus féliciter les Philidoriennes pour leur titre de championne de France 2017 et le soutenir dans leur exigeant parcours en Coupe d’Europe.

Un parcours difficile porteur d’espoir

Côté sportif, tout ne fut pas si simple. Tout d’abord, notre naturel manque d’ambition avait incité notre fer de lance, Elisabeth Paehtz, a signé un contrat avec son club Roumain au mois de mai. C’est à contre-coeur qu’elle a du se résigner à s’aligner contre nous.

2ème défaut et non des moindres, le manque d’expérience à ce niveau nous a coûté cher dans les quelques moments importants que nous avons dû négocier.

Nous obtenons finalement 2 victoires assez larges, un match nul et 4 défaites pour une place de 9ème ex aequo. Nous étions 8ème sur la grille de départ.

Si Mathilde et Cécile ont tenu leur rang et ont connu quelques performances, Emma et Salomé, chacune à leur niveau, ont pu constater leur manque de compétition.

Cependant, cette première expérience a été enrichissante et nous permettra, si nous décidons de la reconduire et surtout si nous en avons les moyens, de viser plus haut. Elisabeth s’est déjà engagée à nous suivre. Mathilde et Cécile sont sur une bonne dynamique et face à leurs défauts Salomé et Emma vont aller plus de l’avant .

De belles promesses d’autant plus qu’à travers ce projet ce sont toutes les jeunes du club qui peuvent progresser et visualiser un objectif excitant.

D’ici là, il faudra continuer nos efforts avec en ligne de mire le prochain top 12 au mois de mai 2018.

Le coach, Jean-Noël Riff

Comments are closed.