Top Jeunes 1ère phase : Saison compliquée en vue !

21 novembre 2022
538 Views
image_pdfimage_print

Le premier regroupement de l’année à Mulhouse a accouché d’une prestation en demi-teinte pour notre team, sans pour autant être très surprenante.

Les causes de cette baisse de régime

Tout d’abord, nos adversaires de l’est deviennent de plus en plus redoutables et contre Vandœuvre, il était difficile de connaître le favori de la rencontre , contre Nancy, nous étions légèrement favori, mais sans plus alors que Bischwiller nous domine clairement sur le papier. Dire que 2 matchs nuls et 1 défaite est une catastrophe serait bien exagéré, voire même très peu objectif.

De plus, notre propre équipe n’a pu se renouveler sur nos postes moyens et la progression de nos cadres est souvent moyenne. La faute à beaucoup d’éléments, de notre centre de formation qui s’est fait plomber par le Covid et le peu de tournois proposés dans la région, quasi nul. A part quelques joueurs, les autres ne jouent pas suffisamment et c’est un vrai problème surtout pour les plus petits .

Enfin, la compétition TOP Jeunes a perdu toute son essence en quelques années. Nous avons fait le choix de ne pas recruter à tout va, de garder une équipe locale, voire mulhousienne (contre Bischwiller, 6 joueurs habitant Mulhouse étaient sur la feuille de match, sans doute un cas unique si on excepte Paris). Seul un muté nous a rejoints depuis 2019. Il y a 10 ans, seul Cannes recrutait dans l’hexagone. Désormais, ce ne sont pas moins de 5 équipes, chacune à son échelle, qui terrorisent le marché des transferts chez les jeunes pour viser le Graal. Difficile dans ces conditions de jouer le jeu, surtout que le Haut-Rhin est une terre aride en terme de nouveaux joueurs. C’est une chose que l’on accepte et si cela doit nous mener en Nationale 1, alors nous serons morts avec nos convictions et la vie suivra son court, notre centre de formation aussi.

Les matchs

Pour le côté sportif, les matchs contre Vandœuvre et Nancy se sont joués sur des détails. Avec un peu plus de réussite nous aurions pu remporter les 2 matchs, mais les aléas du direct font qu’un grain de sable a, à chaque fois, fait dérailler le train en marche.

Contre Bischwiller la marche était trop haute, et malgré plusieurs performances individuelles nous étions obligés d’accepter la nette supériorité de nos voisins bas-rhinois.

Les joueurs : du bon et du moins bon

Côté individuel, on ne pourra que remarquer l’excellent Charles (à gauche sur la photo) qui, en plus de développer un jeu plus qu’intéressant, a scoré 2,5 sur 3 en n’étant jamais favori. Yanis-Huy, toujours à l’affût, a rempli sa mission et Dimitri (à droite sur la photo), avec un manque de réussite flagrant, a marqué 2 sur 3  .

Pour le reste, du bon et du moins bon, il faudra retrousser ses manches en Décembre à Nancy. D’ici là, travail et préparation seront de mises !

 

 

 

Lien vers les résultats de la poule B (Philidor)

Lien vers les résultats de la Poule A

Lien vers le calendrier de la poule B

 

Leave A Comment