Championnat de France des Jeunes: Philidor Mulhouse en demi-teinte

image_pdfimage_print

Disputé du 14 au 21 avril 2024, le dernier championnat de France jeunes en agenais, du moins on l’espère, n’a pas apporté les mêmes satisfactions au club que le précédent. Disputé hors vacances scolaires pour notre académie, nous avons logiquement enregistré quelques défections notoires comme par exemple Solène Schebacher, championne de France sortante, sa sœur Léane ou Eliott Papadiamandis.

Ceci dit, nous disposions quand même de beaux atouts mais le fait que nos deux plus grandes chances de médaille Anna Rosset et Iris Ciarletta sont allées ferrailler dans les catégories mixtes réduisait fortement nos chances.

Au final, ce sont 22 jeunes du Philidor qui ont participé à l’édition 2024, soit un léger recul par rapport aux années précédentes du fait de la période hors congés scolaires.

 

U20 : Florian Mathez 10ème !

Solide et appliqué, le sympathique Florian Mathez a réalisé un tournoi plus qu’honnête mais sans jamais parvenir à s’immiscer dans la course au titre. Très régulier, il poursuit lentement mais sûrement sa progression et gagne deux points élo.

U18 : Noam Patole 35ème sur 167 !

Notre triple champion de France a réalisé un tournoi correct mais sans jamais pouvoir passer la vitesse supérieure. Il gagne quelque points élo mais sa fin de tournoi ratée l’a éloigné des places d’honneur.

U18F : Sélénia Riss 9ème !

Sélénia réalise un tournoi correct avec une performance supérieure à son élo et a longtemps été en course pour un podium. Sans un problème chronique dans la finition et la gestion du temps, elle aurait largement accroché un podium car elle n’a que rarement été en difficulté dans ses parties.

U16 : nos 4 représentants à la peine !

Yanis Désarmeaux-Do termine 54ème avec 5 points sur 9 en réalisant une perf conforme à son niveau.

Telemn Baldandorj juste derrière avec 5 points également et 61ème au final mais son tournoi a été plombé par une entame délicate.

Iris Ciarletta 95ème avec une perf inférieure à son élo avait fort bien débuté mais elle termine par deux défaites qui plombent totalement son tournoi.

Mattéo Sala 116ème avait fort bien débuté mais son jeu s’est délité au fil des rondes et les deux défaites en fin de tournoi ont été payées cash.

U14 : Mimoune Kenzi époustouflant 6eme !

Avec un score de 7/9, une performance au-dessus de 2100 élo, assurément Kenzi a réussi un championnat de grande qualité concrétisant sa progression constante. Son sérieux, son abnégation ont impressionné, il est assurément le joueur qui a passé le plus de temps à ferrailler sur l’échiquier le temps du tournoi avec des parties allant même jusqu’à 5 heures de jeu. C’est la grande révélation du championnat pour Philidor Mulhouse.

Charles Ratsirahonana 42ème

Bon tournoi pour Charles qui après une entame ratée s’est bien ressaisi en réalisant une performance conforme à son classement actuel.

U12 : Dimitri Aeschbacher 19ème ! 6/9

Après un somptueux départ qui lui a permis de rencontrer le champion du monde Marc Lliari, Dimitri a connu plus de difficulté en fin de tournoi altérant son classement alors qu’il a longtemps bataillé pour le podium. Sa défaite ronde 7 contre le cours du jeu lui coûte sans conteste une place sur le podium qu’il aurait largement mérité au vu de son implication dans le championnat.

Nahel Hank 112ème

Tournoi satisfaisant pour Nahel qui a bien réagi après sa défaite contre son frère et qui s’offre une perf supérieure à son élo. Avec 4/9 il atteint un objectif satisfaisant.

Noham Hank 135ème

Tournoi satisfaisant pour Noham jusqu’à la ronde 7 mais ses deux défaites finales ont totalement escamoté son tournoi qui avait été satisfaisant jusque là !

Boldbaatar Temuulen 139ème

Avec 3/9 Temuulen réalise une perf conforme à son élo mais sans jamais être en mesure de se transcender pour passer la vitesse supérieure.

U12F : Semiya Inal 63ème

Tournoi honnête pour Semiya avec 4/9 et une performance à 1401. Elle aura beaucoup appris et profitera probablement de l’expérience acquise à l’avenir.

U10

Philidor nourrissait de sérieuses ambitions dans cette catégorie mais là aussi après un bon départ, nos chances de podium se sont inexorablement éloignées.

Anna Rosset 15ème 6,5/9

Toujours aux avant-postes, 4 gains et 5 nulles donc invaincue, Anna a juste manqué d’un peu de jus dans la finition pour grimper sur le podium, elle n’a jamais été mise en difficulté mais n’a pu concrétisé ses nombreux petits avantages. Elle confirme son immense talent et postule pour une place au prochain championnat du Monde

Grégoire Aeschbacher 32ème 5,5/9

Longtemps aux avant- poste également avec un excellent jeu, Grégoire a payé cher ses deux défaites finales. Il a cependant montré de belles choses et il faudra compter sur lui pour l’avenir.

Hani Assakali 72ème 4,5/9

Encore trop inexpérimenté, Hani n’a pu suivre la cadence infernale du championnat de France après un début très prometteur. Ses deux défaites finales plombent son tournoi mais sans nul doute il tirera profit de cette expérience pour revenir encore plus fort l’année prochaine dans la catégorie puisqu’il n’est que première année.

Inal Kamil 125eme avec 3,5/9

Kamil a lutté mais a cruellement manque de réussite pour réussir un meilleur tournoi. L’expérience acquise lui servira sans nul doute à l’avenir.

Stehlin Gustave 139eme 3/9

Repêché de dernière minute, Gustave a le mérite de n’avoir jamais baissé les bras dans ce contexte relevé et profitera de cette première expérience nationale pour progresser !

U8 Robin Albrecht 19eme 6/9

Avec une perf à plus de 1600, notre petit poussin a tiré son épingle du jeu même si sans aucun conteste il pouvait prétendre à mieux. Sa défaite ronde 2 face au champion de France témoigne de la qualité de son jeu et l’a complètement déstabilisé ronde 3. Néanmoins, il a su rebondir pour atteindre le top 20 de sa catégorie et s’afficher comme un grand espoir du club.

Ruben Rosset 53ème 5/9

Encore U8 l’an prochain, Ruben a montré de belles choses et devrait monter petit à petit en puissance.

U8F : Ider Helia 62ème 3/9

Hélia a soufflé le chaud et le froid. Après un début de tournoi réussi, elle a manqué de motivation pour espérer un meilleur résultat.

Au final, il nous a donc manqué un tout petit quelque chose, la réussite ou le grain de folie, pour réussir un grand championnat mais chacun en retirera un bénéfice indéniable.