Championnat de France Jeunes : Philidor Mulhouse mi-figue mi-raisin

3 novembre 2021
Comments off
341 Views
image_pdfimage_print

Disputé du 24 octobre au 31 octobre 2021, ce championnat de France jeunes très atypique d’une part par sa période sur les congés de Toussaint et, d’autre part, comme première grande compétition de masse post covid, a permis aux jeunes de se retrouver dans une ambiance de grande compétition.

Evidemment, Philidor Mulhouse comme d’autres clubs devait compter sur plusieurs absents (passe sanitaire et masque obligatoire freinent encore certaines ardeurs) mais pour les partants sur la ligne de départ, l’envie de jouer et de bien faire prévalait.

Ce rassemblement était donc l’occasion de faire une bonne revue d’effectif et de participer activement à la relance.

Les jeunes mulhousiens ne partaient pas sans ambition dans plusieurs catégories et avec un staff au complet ils pouvaient bénéficier d’un encadrement de qualité avec Guillaume et Jean-Noël.

Dans l’ensemble, les joueurs répondirent présents, preuve en est les nombreuses retransmissions des premières tables chaque jour mais des craquages inexplicables lors des deux dernières journées plombèrent le bilan sportif !

U20 : Yovann Gatineau 4ème

On espérait évidemment mieux de la part de notre fer de lance, mais Yovann a connu des problèmes d’ouverture qui se sont avérés décisifs. Visiblement en petite forme, il trouvera certainement des jours meilleurs pour rebondir.

 

 

U16 : une bonne tenue d’ensemble !

Nicolas Meyer, Mano Schneider et Florian Mathez ont certes réalisé un tournoi très honorable mais sans pouvoir y ajouter le grain de folie qui aurait permis de renverser des montagnes. Parti sous les chapeaux de roues, Florian s’est retrouvé ronde 5 en position de prendre la tête du tournoi, mais il subit un revers dans une partie qu’il avait dominée de la tête et des épaules. Nicolas a fait une belle remontée sans pouvoir accrocher le top 10 et Mano a quelque peu plombé son tournoi en ne s’inclinant que contre ses deux camarades de club, un cruel destin ! Ils terminent 15ème (Nicolas), 21ème (Mano) et 27ème (Florian) sur 136 concurrents, mais assurément on pouvait s’attendre à un top 10 sans ces maudites dernières rondes.

U14 : Mention bien pour Yanis-Huy, Noam Patole décevant

Après un bon départ, Noam a déjoué les deux dernières rondes pour terminer à une décevante 23ème place. Il devra rebondir en retrouvant plus de rigueur dans l’approche de la compétition de haut niveau. Très régulier, son camarade Yanis-Huy Desarmaux-Do réalise un excellent tournoi et termine à une très bonne 11ème place sur 136 joueurs.

U10 : Dimtri Aeschbacher tonitruant !

Enorme satisfaction en U10 où Dimitri Aeschbacher a fait le spectacle et termine à une superbe 7ème place pour un poussin première année. Et pourtant, ce résultat reste en travers de la gorge tant le vaillant joueur méritait largement mieux ; la faute à une malencontreuse défaite ronde 8 alors que le titre lui tendait les bras et qu’il semblait avoir fait la décision sur l’échiquier.

En tout cas, Dimitri s’impose comme le fer de lance de la nouvelle génération mulhousienne et, assurément, nous le reverrons prochainement car le joueur a du caractère !

Son camarade Charles Ratsirahonana réalise un tournoi moyen avec 4,5/9 et termine 67ème sur sur 135.

 

U8 : Temuulen Bolbaatar et Grégoire Aeschbacher en apprentissage

Nos deux petits poussins ont profité de leur premier championnat de France pour flirter avec le haut-niveau et sans nul doute ils tireront du positif de cette première expérience nationale pour la suite de leur apprentissage échiquéen !

Grégoire termine 65ème et Temuulen 81ème sur 104 compétiteurs.

U12 F : Léane Schebacher 11ème

Longtemps placée sur le podium, la défaite lors de l’ultime ronde a coûté à Léane le podium et quelque peu plombé son tournoi ou, assurément à la vue des positions obtenues, il y avait la place pour le podium !

 

U14 F : Solène Schebacher vice-championne de France !

Belle prestation de Solène Schebacher qui n’est battue pour le titre que d’un tout petit demi-point de départage ! Rageant quand même ,car sur l’ensemble des parties jouées, Solène pouvait probablement tirer un plus grand bénéfice des positions obtenues.

Sélénia Riss obtient 6/9 et décroche une bonne 12ème place et, sans un gros coup de mou mi-tournoi, elle pouvait prétendre au top 10.

Julie Forges-Boulanger a réussi une compétition honorable en terminant 23ème mais sans avoir pu passer la vitesse supérieure.

 

En conclusion, le bilan global est pas mal avec quasiment la totalité des joueurs bien au-dessus de la moyenne et même dans le premier tiers du classement, mais il  manqué l’étincelle. A notre décharge, même si les absents ont toujours tort, il est certain que les frères Zachary, les frères Baldandorj, les frères Camacho, Léo Monnot, Elliot Papadiamandis et bien d’autres encore ont constitué un certain vide !

Espérons que le rendez-vous printanier du 16 au 24 avril 2022 bénéficiera d’une adhésion plus conséquente.

Le Boss

Comments are closed.