N 1 Jeunes : les Philidoriens en déplacement à Chalons-en-Champagne

27 novembre 2017
217 Views
image_pdfimage_print

En ce week-end de fin novembre, l’heure était venue pour nos deux équipes Philidor 2 et Philidor 3 de (re-)découvrir la N1J après leurs titres de champions de N2J. C’est à Chalons-en-champagne que les premières rondes se sont déroulées, nos équipes affrontant les équipes de l’Ile-de-France : Montreuil, Saint-Maur et Villepinte dans les super salles du club local. Comme on pouvait s’en douter, ce championnat est autrement plus relevé que la N2J avec des adversaires chevronnés. L’apprentissage fut dur pour beaucoup de joueurs qui découvraient cette compétition. Le bilan comptable au final est loin d’être excellent avec 1 victoire (Philidor 2 contre Villepinte) pour 5 défaites. Mais par-delà les scores bruts, il y a quand même beaucoup à raconter et à analyser de ces parties jouées dans la pampa du grand Est. Et derrière ces rencontres se cachent une grosse logistique avec 25 personnes faisant le déplacement. Et là aussi avec des accompagnateurs qui devaient aussi apprendre à gérer un tel périple et qui se sont montrés à la hauteur. Revenons en détails sur ce week-end de compétition en mixant les aventures humaines et sportives :

 

Samedi 25 novembre

Après avoir franchi les Vosges, passés les tunnels, en s’orientant sur les routes sinueuses du grand Est, au milieu des champs d’éoliennes, en bravant la pluie et le froid, en esquivant les radars bien sournois, en pique-niquant sur une aire de repos, le road-trip s’achevait avec tout le monde bien à l’heure pour ce grand rendez-vous. Vu toute l’organisation initiale et le nombre de participants / voitures, cela représentait déjà une victoire en soi. Malheureusement, les heures de route ont quand même fatigués notre jeunesse, qui va manquer son entrée en matière.

 

Ronde 1

Saint-Maur – Mulhouse 2: 8-6
Notre équipe se fait donc surprendre lors de cette première ronde. On comprend vite que dans les compétitions jeunes, la motivation et la préparation sont plus importantes que les classements élos. Ainsi Amaryllis, Temuulen, Léane et dans une moindre mesure Mano ne parviennent pas à prendre la mesure de leurs adversaires, théoriquement plus faibles. Seuls Jules, Solène et Pablo arrivent à imposer leur loi sur les échiquiers. C’est insuffisant pour éviter une première défaite qui pique d’entrée.

Villepinte – Mulhouse 3 :11-5
Le déséquilibre entre ces deux équipes n’a pas été si apparent sur les échiquiers, longtemps notre équipe jouait crânement sa chance, à l’image de Winaël qui parvenait à une situation gagnante face à un adversaire de 700 elos supérieurs avant de se tromper au moment de l’achever, vraiment dommage. Emma réussissait quand à elle une grosse performance tout en étant surclassée en catégorie benjamines. Julie et Alexandre parvenaient à rajouter des points au compteur.

Pas trop le temps de ruminer les défaites car le transfert au gite situé à 25km dans la campagne remplie de champagne était un autre casse-tête logistique. Heureusement, le clan Philidor avait un atout maître dans cette gestion : Christine Ong qui valait dans cette opération au moins autant qu’une dame sur l’échiquier. Son organisation des repas était parfaite malgré le nombre de personnes, et en s’accommodant de pas mal de contraintes. Tout le monde pouvait enfin s’asseoir autour d’une grande tablée pour prendre le temps de discuter pour les grands et de se détendre pour les plus petits. Mention spéciale pour les parties à l’aveugle d’échecs et de puissance 4. Très rapidement l’heure tournait et il fallait coucher tout le monde pour récupérer des forces pour le lendemain.

 

Dimanche 26 novembre

Le réveil matinal accentuait la sensation de froid alors que le gel s’était invité sur les voitures et aussi un peu les routes. Une fois de plus, tout le monde y mettait du sien pour libérer rapidement les chambres, charger les voitures et nous étions à nouveau bien à l’heure pour en découdre à nouveau.

 

Ronde 2

Mulhouse 2 – Montreuil: 6-8
Face à une grosse équipe bien homogène, les contre-performeurs de la veille avait à cœur de se remettre en ordre de marche : Temuulen remportait une victoire expéditive, Léane ouvrait son compteur, Amaryllis maîtrisait un adversaire supérieur. Malheureusement Mano devait s’incliner face à plus fort, Solène subissait la loi de la championne de France poussines et les poussins lâchaient des points. Grâce à Anatole, le score se situait longtemps à 6-6. Mais basculait dans le mauvais sens en début d’après-midi : en tentant de gagner grâce à Jules, en bonne position, sa partie s’est finalement inversée et le score final également.

Mulhouse 3 – Saint-Maur: 4-9
Dans ce match, Samuel et Axel souffraient à nouveau. La dureté des deux premiers échiquiers ne leur feront pas de cadeaux pendant ce week-end. L’important pour eux est d’utiliser ces combats de haut vol pour progresser. Winael réussissait à annuler à l’échiquier 3 malgré son surclassement en benjamins et un adversaire plus chevronné. Emma continuait à déjouer les plans adverses et signait une nouvelle belle victoire. Selenia avait une partie prometteuse (comme la veille) mais malheureusement laissait échapper le gain. Julie parvenait à scorer à nouveau. En ce dimanche matin, les poussins Alexandre et Rafael jouaient trop vite et perdaient vite le fil de leurs parties.

 

Ronde 3

Villepinte – Mulhouse 2 :6-10
Face à Villepinte, la partie s’annonçait compliquée mais nos jeunes avaient envie de rentrer avec une victoire et se remobilisait au mieux. Jules parvenait à scorer rapidement malgré sa désillusion matinale et les 20 petites minutes de pause-repas. Amaryllis avait mangé du lion et signait une performance essentielle au score final. Mais comme Mano et Temuulen subissaient la loi de plus fort, tout allait se jouer sur les derniers échiquiers. Solène faisait le job et les poussins étaient impeccables pour rendre de belles copies. Mention particulière à Pablo, le meilleur philidorien du week-end avec 5/6. La défaite finale d’Anatole était anecdotique, la victoire étant acquise.

Montreuil – Mulhouse 3 : 13-0
Lourde défaite pour finir pour Mulhouse 3. Nos jeunes avaient déjà lâchés beaucoup d’énergie pour guerroyer dans les premières rondes. Et face à cette équipe vraiment forte, le courage n’était plus suffisant. Les différences de niveaux étaient insurmontables. Seuls Selenia et Alexandre parvenaient à obtenir des nuls. Comme dit, parfois l’essentiel est de savoir utiliser ces parties pour s’améliorer.

Le retour fut particulièrement long avec une météo bien défavorable. Mais tout le monde est bien rentré à bon port de ce déplacement loin d’être banal !

 

Performances individuelles :

Anatole : Opposé à une farouche résistance au premier échiquier, il a su se montrer vaillant mais quelques failles dans son répertoire lui coutent des points à ce niveau.
Jules : Sérieux et appliqué, il réalise une copie propre sur l’ensemble du week-end, et aurait pu se montrer le héros du week-end sans une malheureuse gaffe en zeitnot dans la 2e ronde.
Amaryllis : Parfois balbutiante, elle réalise l’exploit du dernier match, en battant un des rares joueurs à plus de 2000 lors de la dernière rencontre !
Mano : Auteur de plusieurs très bonnes positions, il manque de précision dans le finish et doit s’avouer vaincu trois fois. Des revers clairement immérités.
Teemulen : Pas dans sa meilleure forme, il confirme son statut de grand tacticien mais devra encore progresser dans les phases stratégiques.
Solène : Auteure d’une copie presque parfaite, elle ne s’incline que contre la championne de France poussinne en titre, malgré une belle résistance.
Pablo : Concentré et consciencieux, il gère bien ses parties et a réalisé de très bonnes performances. Un très grand espoir !
Léane : Complétant parfaitement la paire avec Pablo, elle aurait mérité de faire encore davantage de points, après quelques superbes parties !

Samuel : Volontaire et dévoué, il montre une bonne résistance au difficile premier échiquier, mais doit s’avouer vaincu.
Axel : Comme son compère, il a fait le plein d’expérience ce week-end, malgré une opposition rude.
Winael : Une des bonnes suprises du week-end. Sérieux et sûr de lui, il passe à un cheveu de l’exploit contre un joueur classé au dessus de 2000, et réalise une prestation de haut-vol sur l’ensemble du week-end, même si la finition manque encore.
Emma : Une autre grande satisfaction. Surclassée en benjamin, elle relève avec brio le challenge et ne cède que dans la troisième partie, la marche étant cette fois trop haute pour l’instant.
Sélénia : Dominatrice ou gagnante dans les trois parties, elle manque malheureusement trois fois la finition, très cruel… Mais il ne faudra pas être déçu, car le niveau de jeu était bien présent !
Julie : Auteure d’une excellente copie, elle a démontré ses progrès et ne s’incline qu’une seule fois, contre une très forte adversaire.
Rafael : Beaucoup trop brouillon et pressé, il déjoue complètement et ne montre pas ses réelles capacités. Il faudra rebondir !
Alexandre : Souvent trop hâtif, il ne montre pas non plus son meilleur niveau, mais est clairement capable de faire bien mieux.

 

Lien vers les résultats

Galerie Photos

Share on Facebook

Leave A Comment