Les Philidoriens en tournoi cet été (juillet 22, 2018 7:51 )
Festival international : 3 normes ! (juillet 9, 2018 10:40 )

Philidor Mulhouse, champion de France Top jeunes 2018, une huitième étoile énorme sur les maillots mulhousiens

21 mai 2018
Comments off
319 Views
image_pdfimage_print

Nouvel exploit des jeunes Mulhousiens qui remportent à Sautron dans la banlieue de Nantes un huitième titre en top jeunes, le troisième consécutif, devenant par là-même le club le plus titré dans la compétition majeure de la Fédération Française des Echecs.

Organisé par le club local à la perfection pendant le week-end de Pentecôte du 19 au 21 mai, les conditions de jeu étaient optimales.

Une nouvelle fois, les Mulhousiens ont écarté Cannes qui se dressait comme toujours sur leur route pour rester le team national numéro un dans une compétition où la concurrence, d’année en année, devient plus rude. La victoire est d’autant plus belle qu’elle se forge avec une adversité de talent.

Avant le début de cette phase finale, trois équipes rêvaient encore du titre, l’ambitieux Hyères, les Cannois toujours présents et bien évidemment le Philidor Mulhouse. Jean-Noël Riff, l’entraîneur de l’équipe, n’a pas ménagé sa peine pour amener ses protégés avec une préparation optimale avant cette phase finale.

 

Philidor – Corbas : 12 – 4

Face au grand club lyonnais, les Philidoriens ont livré une copie propre, bien emmenés par la paire de pupilles Noam Patole et Bastian Zachary qui firent rapidement la différence. Comme le poussin Telmen Baldandorj très appliqué ramenait également ses points, l’issue de la rencontre ne laissait guère de suspense, le capitaine Yovann Gatineau assurait la victoire après le bel exploit de Léo Monnot face à un redoutable adversaire. Nicolas Meyer signait la dernière victoire mulhousienne .

Philidor – Hyères :11 – 5

Le rendez -vous face au grand club formateur varois était le premier rendez -vous crucial du week-end. La victoire était impérative pour garder l’ascendant psychologique sur les Cannois qui avaient perdu la veille leur première rencontre de la saison.

Philidor a maîtrisé cette rencontre avec brio, emmené une nouvelle fois par le duo Noam Patole -Bastien Zachazy. Les Mulhousiens prenaient rapidement le large d’autant plus que Telmen Baldandorj ramenait également ses points tout comme le capitaine Yovann Gatineau. Les deux benjamins lâchaient prise tout à tour mais Mathéo Zachary retournait la situation pour vaincre le plus dangereux varois. Matteo Sala scellait la brillante victoire mulhousienne.

Mulhouse – Cannes : 7-6

Un match extraordinaire digne des plus grandes empoignandes sportives

Le rendez -vous avec l’éternel rival pour un huitième titre une journée avant la fin du championnat s’annonçait une nouvelle fois explosif.

Les Cannois prirent rapidement les Mulhousiens à la gorge en menant rapidement 3 – 0 après les défaites de Matteo Sala et Léo Monnot qui gaffait dans une bonne position. Mais les Mulhousiens n’entendaient pas lâcher et revinrent une première fois au score par Telmen Baldandorj, encore lui, et Mathéo Zachary auteur d’une partie stratégique très propre. Mais une nouvelle fois les Cannois reprirent l’avantage après que Nicolas Meyer eut craqué dans une position inférieure. C’est alors au tour du capitaine Yovann Gatineau de fêter à sa manière sa dernière année en top jeunes en battant le multiple champion de France jeunes Dimitri Lagarde .

Il restait alors deux parties avec un suspense insoutenable. Largement gagnant, Matteo Sala perdait stupidement au temps. 6 – 5 pour Cannes et il restait le héros du week-end, Bastian ZACHARY qui transforma avec talent son petit avantage face au cannois le plus dangereux.

Mulhouse – Tremblay : 8 – 4

Malgré la fête, les jeunes Mulhousiens avaient la ferme intention de conserver leur invincibilité qui dure depuis 71 matchs soit plus de six ans, un record en la matière.

Rapidement, la paire de poussins Matteo Sala et Telmen Baldandorj ouvraient le score mais Noam Patole, pas dans un grand jour, rendit rapidement les armes après sa plus mauvaise partie de la saison. Une nouvelle fois, Léo Monnot devant un adversaire réputé s’inclina contre le cours du jeu, vraiment mal récompensé de ces louables efforts. Le second benjamin Nicolas Meyer obtint une bonne nulle mais Tremblay menait alors 4 – 3. C’est alors que les héros de la veille, Bastien Zachary et le capitaine Yovann Gatineau sortirent une nouvelle fois le grand jeu pour mettre l’équipe à l’abri d’une déconvenue et l’équipe terminait le match en roue libre.

Le bilan de ce 8ème titre

Ce huitième titre, construit avec abnégation et minutie depuis le mois de novembre, salue le formidable travail effectué pendant de longs mois pour amener l’équipe en forme optimale à chaque rendez- vous.

L’exploit est d’autant plus immense qu’il s’agit du cinquième titre en six ans et marque une période de 71 matchs sans défaite, le travail d’une génération exceptionnelle gérée par un encadrement hors norme.

Le centre de formation mulhousien reste donc en haut après également les exceptionnels résultats lors du dernier championnat de France individuels d’Agen.

Ce titre marque aussi la fin d’une génération exceptionnelle puisqu’après la sortie du plus jeune Maître International français Quentin Burri l’année dernière, c’est le capitaine Yovann Gatineau qui sera atteint par la limite d’âge l’année prochaine. Le staff mulhousien engagera alors un énorme chantier de renouvellement qui mettra certainement un peu de temps pour assurer la reconstruction.

Lien vers les résultats et le classement final

Sont relégués: Sautron, Paris-Lutèce, Pau et Monaco

L’équipe mulhousienne championne de France :

  • Moins de 16ans : Yovann Gatineau et Mathéo Zachary
  • Moins de 14 ans : Léo Monnot et Nicolas Meyer
  • Moins de 12 ans :Bastian Zachary et Noam Patole
  • Moins de 10 ans : Telmen Baldandorj et Matteo Sala
  • Coach : Jean-Noël Riff et Edouard Riff 

Les héros de ce nouveau titre

 Dans l’ordre : Yovann, Mathéo, Léo, Alexandre, Bastian, Noam, Matteo, telmen

Share on Facebook

Comments are closed.