Philidor Mulhouse reçu 3 / 3 lors du démarrage du Top Jeunes 2015

7 décembre 2014
Comments off
1573 Views
image_pdfimage_print

Championne de France en titre depuis 2 saisons, l’équipe des jeunes du Philidor Mulhouse avait la lourde tâche d’organiser en son local de la rue de Thann la première phase de la compétition 2015.

Pour le club local, la mission était claire : se mettre en orbite pour briguer un troisième titre consécutif. Ce challenge apparaît néanmoins plus ardu que ces deux dernières années, car, même si Philidor peut toujours compter sur ses internationaux, les benjamins Quentin Burri (champion de France 2014) et Yovann Gatineau, l’équipe s’est fortement rajeunie avec notamment la paire de poussins la plus jeune de l’ensemble de la compétition (7 ans) et donc beaucoup d’incertitudes sur les trois derniers échiquiers.

Cela n’empêche pas les entraîneurs de fixer une nouvelle fois la barre le plus haut possible, mais les candidats au titre ne manquent pas cette année avec quelquefois des arguments de poids, comme la redoubtable équipe de Cannes Echecs, l’adversaire de toujours sérieusement renforcé, Bois-Colombes aux moyens financiers de plus en plus impressionnants voire même le club de Lutèce Paris ou celui du Mans qui ne manquent pas d’ambitions.

C’est pourquoi, le démarrage face aux clubs de l’Est, Vandœuvre, Bitschwiller et Nancy, ne laissait aucune place à la contre-performance, il fallait clairement se placer pour impacter la compétition et on peut se réjouir que les jeunes Mulhousiens, dans le sillage de leur capitaine Antoine Flick, ont été à la hauteur des attentes du staff.

Philidor –Vandoeuvre : 11 – 4

Une bonne entrée en matière pour les Mulhousiens qui n’éprouvent guère de difficultés face à l’adversaire le plus faible du week-end. L’intérêt de la rencontre résidait surtout pour le staff du Philidor à lancer dans le grand bain le tout jeune Noam Patole encore petit poussin et le poussin Mano Schneider. Pour eux, il s’agissait de se tester au plus haut niveau français et, même si le chemin est encore long, ils ont prouvé qu’ils sont capables de scorer. Pour le reste de la rencontre, les cadres mulhousiens, Antoine Flick, Yovann Gatineau, Guillaume Trouvé, Mathéo Zachary et Quentin Burri assuraient la large victoire.

Philidor – Nancy : 9 – 4

Face à un adversaire de longue date et toujours très difficile à manœuvrer, le match s’annonçait plus compliqué, mais, une nouvelle fois, les cadres scoraient et Noam Patole apportait également un point magistral, ce qui permit à Philidor de signer une seconde victoire assez large.

Mulhouse – Bischwiller : 10 – 2

La troisième rencontre proposait le grand derby alsacien face au géant Bischwiller, sérieusement renforcé par les frères Strohl, transfuges de Lyon.

Bischwiller aborda la rencontre en pleine confiance après ses deux premiers succès contre Nancy et Vandœuvre et mena la vie dure aux jeunes Mulhousiens. Même si Bastian Zachary apportait rapidement un premier point important imité par son frère Mathéo, les positions mulhousiennes n’étaient guère reluisantes à mi-match.

Sans doute galvanisés par l’arrivée de supporters de choix en la personne de Roland Chaprier, adjoint aux sports et du Docteur Marc Schittly, président du Conseil départemental des Sports , les jeunes Mulhousiens mirent le turbo et la paire magique Guillaume Trouvé et Yovann Gatineau rapprocha l’équipe du succès. Jules Juncker, un temps en difficulté, annula avec maestria une partie difficile tout comme le capitaine Antoine Flick ; dès lors le leader de l’équipe Quentin Burri et le prometteur Bastian Zachary donnaient au score un relief inespéré deux heures plus tôt.

Le grand rival bas-rhinois, qui vise avant tout cette saison le titre dans le Top 12 adultes, dut reconnaître la supériorité de l’école d’échecs mulhousienne.

Philidor Mulhouse se rendra donc du 2 au 4 janvier au Mans pour tenter de poursuivre sa marche en avant face à Sautron, Agneaux Saint-Lô, Villepinte et Le Mans afin d’aborder le sprint printanier dans les meilleures dispositions.

Le mot du capitaine Antoine FLICK

Bravo à toutes et à tous. Grâce à la combativité et à la détermination de toute l’équipe nous avons fait un premier pas vers le podium. Le chemin pour y arriver est encore long et nous réservera sans doute quelques surprises, mais cela ne nous fait pas peur. On est des gagnants.

Je vous donne rendez-vous pour de nouvelles aventures passionnantes début janvier pour la 2ème phase et vous souhaite de passer de très bonnes fêtes.

Antoine

L’avis du Président sur cette première phase :

J’adresse mes plus vives félicitations à l’ensemble des joueurs et au staff technique pour cette belle première phase du top jeunes qui nous permet une nouvelle fois de mobiliser nos énergies pour atteindre un objectif élevé ! Même si tout ne fut pas parfait au niveau technique, l’équipe a affiché une belle solidarité, beaucoup de combativité et d’abnégation pour déjouer les pièges de la première phase. Notre potentiel existe, faisons le fructifier ensemble même si le challenge est ardu ; si on affiche les valeurs du club, rien ne sera impossible ! Merci à tous.

Claude SCHMITT, Président du Philidor Mulhouse

L’équipe mulhousienne, championne de France 2013 et 2014, alignait ce weekend pour conserver son titre :

  • Moins de 16ans : Antoine Flick (capitaine) et Quentin Burri
  • Moins de 14 ans : Guillaume Trouvé et Yovann Gatineau
  • Moins de 12 ans : Mathéo Zachary, Léo Monnot, Jules Juncker et Thomas Amaryllis
  • Moins de 10 ans : Bastian Zachary, Noam Patole et Mano Schneider
  • Coachs : Vincent Riff et Jean-Noël Riff 

Lien vers le site dédié à l’équipe du Philidor Top Jeunes et à la phase 1 de la saison 2015

Lien vers le Phil’info Top Jeunes 6 & 7 déc 2014 : les rondes 1 à 3

Lien vers le Phil’info du Jeudi 5 décembre 2014 : présentation de l’équipe du Philidor

Tous les résultats sur le site de la FFE ou sur le site du Philidor, onglet « Compétitions » puis « Compétitions Jeunes par équipes » puis « Philidor 1 Top Jeunes »

 

Comments are closed.