Le sans-fautes des Philidoriens du Top J

22 décembre 2015
Comments off
1440 Views
image_pdfimage_print

166729_10153433637926785_3003011203165467228_nUn sans-fautes ! C’est ce qu’ont réalisé nos jeunes champions du Top J pour commencer leurs vacances de Noël et terminer la deuxième phase du Top J 2016.

La première phase à Nancy avait été hésitante ; la deuxième phase a rassuré sur les potentialités de l’équipe.

Il faut dire qu’avec un Quentin retrouvé l’équipe a parfaitement géré cette deuxième phase périlleuse. En vrai capitaine, il a scoré à chaque match, tout comme le prometteur Noam, tous deux auteurs d’autant de victoires que de matchs joués. Mais c’est aussi toute l’équipe qui est à féliciter car nos jeunes pousses ont réalisé des scores impressionnants :

  • 16 – 0 contre Agneaux-Saint Lo
  • 13 – 0 contre Lutèce Echecs
  • 6 – 2 contre le concurrent direct Le Mans
  • 8 – 2 contre Sautron

soit un impressionnant 43 à 4 sur le weekend.

Tous les joueurs de cette valeureuse équipe méritent d’êre cités car ils ont tous contribué à ce joli succès, Quentin BURRI, Guillaume TROUVE, Yovann GATINEAU, Matheo ZACHARY, Amaryllis THOMAS, Leo MONNOT, Bastian ZACHARY, Noam PATOLE

Voir le résultats de la poule A, la poule de CannesVoir les résultats de la poule B, la poule de Mulhouse

Le Philidor accède évidemment à la poule haute et partage la première place avec Cannes qui sera encore une fois le grand adversaire à battre pour reprendre le titre laissé l’an dernier et l’équipe de Trembley-en-France. Mais il faudra aussi affronter les autres ténors des échecs français que sont équipes parisiennes de Clichy et Bois-Colombes, sans oublier l’équipe chère à Etienne Bacrot, Marseille Echecs.

Rendez-vous pour les joutes finales lors du weekend de la Pentecôte du 14 au 16 mai 2016.

Voir le classement de la poule haute du Top J

Les matchs en détail vus par le coach JN

Phase 2 à Nancy : Le chemin de la rédemption

Après une phase très difficile à Bischwiller où l’équipe avait oublié de se sentir concernée par l’enjeu, le staff mulhousien avait décidé de mettre en place un stage de cohésion pour resserrer les liens et pousser l’équipe vers le haut. Tous regroupés à partir de mercredi 14 h, le groupe a vécu ensemble jusqu’au départ samedi. Une bonne manière de rappeler à chacun l’importance du groupe, même si chacun est seul face à sa partie. Au programme, prépas, jeux de cohésion et vie de groupe. Ce weekend personne ne lâchera son voisin.

Arrivés remontés à bloc à Nancy, il ne fallait pas seulement gagner mais également y rajouter la manière. Cannes a été royal durant la première phase, Le Mans très costaud, Tremblay…

Mulhouse- St Lo : 16 – 0

On ne pouvait pas rêver meilleure entrée en matière contre un adversaire certes faible mais toujours combatif. Les pupilles ont rapidement pris les devants imitant leur chef de file Quentin, héroïque tout le weekend, avec des victoires rapides et propres, ce qui certes correspond à sa valeur, mais dans une phase difficile pour lui, n’était pas chose acquise. Guillaume manœuvre bien et les poussins Bastian et Noam sont très appliqués.

Les victoires s’enfilent rapidement et ce résultat est bon pour la suite. Le moral est là, la dynamique est lancée.

Mulhouse Lutèce : 13 – 0

Lutèce a perdu beaucoup d’éléments mais il faut tout de même les prendre au sérieux. Rapidement lancés par des pupilles appliqués et par un Quentin explosif, le score du match ne fait rapidement aucun doute. Cependant un relâchement en fin de match nous empêche de marquer un second 16-0.

Restons courtois, Lutèce s’est bien accroché et finalement c’est en toute logique que nous abordons en confiance le match contre Le Mans, qui s’est fait étriller par Tremblay le matin.

Mulhouse-Le Mans 6 – 2

Quentin, un capitaine hypermotivé

Quentin, un capitaine survolté

Ce match est d’abord celui des trois hommes en forme, Quentin et ses 2 disciples poussins Bastian et Noam qui ramènent rapidement 4 points, puis 6. Ils ont été très bons tout le weekend et ça a été la clef des différentes performances. Le match est assez enlevé et les pupilles contre fortes oppositions réalisent une bonne partition, ce qui nous avait fait défaut dans la phase 1 ; globalement ils ont mérité leur nulle, et ont permis d’éviter un stress inutile. Mathéo a comme à son habitude pris l’ascendant dans une bonne partie mais s’est, comme d’habitude, précipité pour conclure et rate une bonne série de gains après une série de coups tempos. Décevant pour un candidat au titre national, mais mieux vaut se prendre rapidement un coup sur la tête pour être prêt au printemps. Yovann n’étant pas en reste, bâcle la phase technique et se fait retourner comme il se doit ; dans le même temps, Guillaume donne un pion mais ce n’est pas suffisant pour perdre.

6 – 2 au final pour un match qui a été maitrisé 98% du temps, mais nous restons perfectibles sur les échiquiers du milieu. Ce sera la clef du succès là où nous avions déjà perdu le titre qui était déjà acquis à 90 % l’an dernier dans le match contre Cannes et là où ces mêmes joueurs s’étaient crasher en plein vol.

Mulhouse Sautron : 8 – 2

Un peu de relâchement dû à la fois à une ronde très matinale et l’impression du devoir accompli, qui ne l’était pas tout à fait. Rapidement Quentin, encore lui, Yovann et les 2 poussins Bastian et Noam rentrent 8 points. Si Guillaume assure le résultat final avec une rapide nulle, Mathéo et Léo retombent dans leurs travers, blitzent des positions compliquées et se retrouvent rapidement perdants. Heureusement, une défense acharnée leur vaudra un demi-point mais cela ressemble fort à des événements déjà vécus. Il faudra remettre les choses en place. Amaryllis, solide tout le weekend, mélange ses plans et doit s’incliner. La victoire n’est pas folle et aurait pu changer la donne.

 

Noam a signé une belle victoire

Noam n’a connu que des victoires !

Heureusement nous gardons le leadership, et mieux encore, le nul concédé par Cannes contre Créteil nous met en tête du championnat. Certes les confrontations directes seront décisives mais du coup nous pourrons aborder avec une certaine souplesse cette phase finale. D’ici là, à nous staff de trouver les bonnes réponses pour remettre l’équipe dans la lignée de celles de 2013 et 2014 .

Bonnes fêtes !

 

Comments are closed.