Ronde 4 : Grosse désillusion contre Sirmium 1-3

7 octobre 2022
Comments off
208 Views
image_pdfimage_print

Après le non-match de la ronde 3, la ronde 4 se présente comme une opportunité pour recoller au milieu de tableau et éviter d’être exempt. Pour cela il faut battre l’équipe serbe de Sirmium. Un adversaire qui présente une formation équilibrée et solide avec 4 joueuses de 2200.
Bref le match s’annonce indécis, à nous de faire pencher la balance de notre côté. Par contre on se retrouve à doubler les noirs aux échiquiers impairs.

Après la première heure de jeu, les ouvertures sont propres et seules les différences à la pendule sont notables. Andreea, qui a troqué sa française de la veille contre une sicilienne, est à l’aise et son adversaire réfléchit beaucoup.
Altan-Ulzii, pas aidée par le fait de doubler les noirs, doit beaucoup s’appliquer pour tenir l’équilibre.

En rentrant dans la deuxième heure de jeu, beaucoup de pièces échangées chez Hanna mais l’initiative est blanche et Hanna commence à bien dominer, amenant un pion en f7. De son côté,   se loupe positionnellement en poussant f5 et donnant la case e5 pour le cavalier noir. Se rendant compte de la difficulté, elle se lance dans un sacrifice de qualité en prenant le fou en f6 avec sa tour. Les modules d’analyse n’aiment pas trop, mais son adversaire ne réfute pas immédiatement. Andreea se trouve progressivement mieux avec une cible chez son adversaire, un pion quasi-isolé, d5.

A l’entame de la troisième heure, Altan-Ulzii est en souffrance selon les analyses mais on a le sentiment que ça peut tenir. Sur les autres échiquiers, tout s’égalise. La sacrifice d’Apolline marche et le jeu s’égalise. Hanna et Andreea, toujours mieux, n’arrivent pas optimiser.

C’est à ce moment-là, que nos adversaires se loupent au 2 et au 4, l’adversaire d’Hanna joue à l’aile à la chasse aux pions alors que son roi est en danger. Hanna n’hésite pas pour pousser son adversaire dans les cordes mais n’encaisse qu’un pion au final. L’adversaire d’Apolline en perd son latin face à la résistance de notre joueuse et oublie la base « On ne répond pas à une menace par une menace ». La qualité encaissée pour Apolline, maintenant il faut encore gagner et le temps s’écoule.

On rentre dans le money-time et on va connaître un incroyable retournement que seul le sport peut créer. Alors que un 3-1 se profile en notre faveur, tout part en vrille. Altan-Ulzii finit par s’incliner après avoir subi tout le match, mais Hanna trouve quand même le gain (1-1).
Apolline perd le fil dans sa position complexe et après refusé la répétition de coups, libère la tour adverse et le pion h adverse file à dame (1-2). On se dit que Andreea qui maîtrise sa partie depuis un moment va sauver la nulle, son adversaire étant en manque de temps et sous pression. Là aussi, ça se retourne et c’est un mat imparable qui l’attend au bout des manoeuvres adverses.

Score final 1-3 ! Quelle désillusion sur la physionomie du match ! Du coup, demain on sera exempt, les derniers matchs auront lieu samedi et dimanche.

 

 

 

Comments are closed.