Des nouvelles de la vie du club (septembre 24, 2022 8:23 )

Les jeunes sur tous les fronts : Top J, N1 et 2 J

20 décembre 2021
Comments off
619 Views
image_pdfimage_print

Top J : Une belle seconde phase pour les jeunes du Philidor

En déplacement à Vandœuvre pour la seconde phase du top jeunes du 18 au 20 décembre, les jeunes mulhousiens étaient dos au mur. L’enjeu était d’importance après une première phase mitigée.

En effet, ils n’avaient pas le choix : ou gagner le plus de matchs possibles afin de prendre la direction de la poule haute synonyme de maintien avant l’heure et avancer ainsi sereinement le reste de la saison, ou s’enfoncer dans le classement et vivre avec les affres d’une poule basse à haut risque.

 

Philidor – Sautron : 10 – 4

Face à un adversaire chevronné mais loin de son lustre d’antan, la victoire était indispensable pour ne pas se mettre immédiatement dans le rouge. En dépit des victoires sans bavure de la paire de poussins Dimitri Aeschbacher (photo) – Ilias Belmahdi, le rencontre ne fut pas de tout repos après un début de rencontre poussif. Mais la première victoire de la saison de Charles Ratsirahonana suivi par Noam Patole mettait l’équipe à l’abri et Yanis-Huy Desarmaux-Do, l’homme en forme de l’équipe, concluait ce premier match.

 

Philidor – Nomad Paris : 7 –

Face au champion de France en titre, avec la confiance retrouvée, les joueurs mulhousiens ont livré une âpre bataille qui aurait même dû se transformer en victoire ; Dimitri Aechbacher endossait son rôle de leader en apportant deux points en poussins et son camarade Ilias Belmahdi réussit à perfer lors de son premier affrontement. Dès lors la victoire nous tendait les bras mais dans une position plus que favorable Charles Ratsirahonana se faisait mater, payant un lourd tribut à l’inexpérience ! Telmen Baldandorj (photo) et Kenzi Mimoune sortirent alors le grand jeu pour contraindre le champion sortant à perdre son premier point dans le championnat après la nulle de Yanis-Huy Desarmaux-Do. Même si le match laisse quelque regret, l’exploit est beau.

Philidor – Créteil : 8 – 4

Fort de l’exploit du matin, il s’agissait de poursuivre la dynamique pour se rapprocher de l’objectif.
Face à un adversaire expérimenté , emmené de surcroit par trois forts joueurs au trois premiers échiquiers, la marge de manœuvre est étroite. Une nouvelle fois, la paire magique Dimitri AeschbacherIlias Belmahdi annonçait la couleur en marquant 4 points sans trembler. Pendant que nos trois premiers échiquiers souffraient, les deux pupilles Kenzi Mimoune et Charles Ratsirahonana eurent la bonne idée d’apporter également deux gains. Dès lors le méritoire match nul du capitaine Bastian Zachary au premier échiquier et celui du vaillant Yanis-Huy Desarmaux-Do (photo) assuraient une belle victoire.

Philidor – Le Mans  : 10 – 6

La place en poule haute étant déjà au chaud, le capitaine permit à son fer de lance Dimitri Aeschbacher d’aller batailler sur l’open de Vandoeuvre et du coup c’est son frère Grégoire, encore petit poussin qui obtenait son baptême du feu en top jeunes !
Il signait magistralement son entrée en ouvrant le score suivi rapidement par la paire de pupilles Kenzi Mimoune et Charles Ratsirahonana. L’issue de la rencontre ne faisait plus aucun doute même si Noam Patole et Telmen Baldandorj se sont fait piéger dans des positions supérieures. Le capitaine exemplaire Bastian Zachary (photo) et Yanis-Huy Desarmaux-Do apportaient les points de la victoire mettant fin à un très beau week-end pour les jeunes Philidoriens.

Cette seconde phase, parfaitement drivée par Jean-Noël Riff,  a donc été pleinement réussie avec 3 victoires et un match nul face au champion de France. Philidor est monté en puissance en s’appuyant idéalement sur son fer de lance Dimitri Aeschbacher et sur les progrès indéniables du second poussin Ilias Belmahdi et du pupille Charles Ratsirahonana. Kenzi Mimoune a également bien concrétisé son réel potentiel. Chez les plus grands, cela a été plus compliqué. La méforme latente de Noam Patole et le manque de réussite de Telmen Baldandorj n’ont pas d’effet négatif sur le rendement de l’équipe. Le capitaine Bastian Zachary s’est montré à la hauteur de ses responsabilité et Yanis-Huy Desarmaux-Do a une nouvelle fois apporté une énorme contribution à l’équipe et reste l’unique joueur invaincu de l’équipe après les sept premières rondes !
L’équipe termine donc à la seconde place de la poule B (ex æquo avec Bischwiller), ce qui dépasse l’objectif initial et consolide notre période de transition et de reconstruction.

Lien vers les résultats

Sur le plan individuel :

Illias Belmahdi : 6/8 Ilias confirme son talent mais manque toujours de pratique dans les moments difficiles.
Aeschbacher Dimitri : 6/6 Véritable fer de lance de l’équipe, il a joué taille patron.

Grégoire Aeschbacher : 1/2 belle entrée en matière du jeune petit poussin.

Charles Ratsirahonana : 3/4 : Charles a concrétisé les attentes placées en lui et avec un peu plus de pratique il aurait pu réaliser le score parfait !

Kenzi Mimoune : 3/4 : Petit à petit Kenzi trouve ses marques dans l’équipe et démontre de belles qualités échiquéennes.

Telmen Baldandorj : 1/4 : Telmen a alterné le bon et le moins bon et a clairement manqué de lucidité dans les moments critiques laissant filer des positions prometteuses.

Yanis-Huy Desarmaux-Do : 3/4 : en plein progrès, Yanis-Huy a confirmé sa bonne dynamique actuelle en terminant invaincu lors des sept premières rencontres. Sa contribution a la bonne marche de l’équipe est maintenant déterminante.

Bastian Zachary : 2/ 4 : La force tranquille, il a fait le job et sécurisé l’équipe.

Noam Patole : 1/4 : En pleine crise de confiance actuellement, Noam n’a pas eu son rendement habituel et devra faire de gros efforts pour rebondir ! Le talent est là mais cela ne suffit pas toujours…

Nationale 1 Jeunes : Lourde défaite !

Tremblay – Philidor 2 : 15 – 1

En déplacement à Tremblay, archi favori de la compétition, l’exploit est à mettre à l’actif du capitaine Guillaume Goettelmann qui a conduit à bon port sur la journée son équipe en dépit de toutes les embûches rencontrées au cours de la semaine : forfait du second poussin et, cerise sur le gâteau, test PCR positif pour le benjamin Matteo Sala ! Bref à 6 contre 8 contre le grand favori, il y a plus match.
Sur le jeu on retiendra surtout le point apporté par le prometteur Temuulen Boolbatar (photo) chez les poussins.
Espérons maintenant que l’équipe à Guillaume a mangé son pain noir et qu’elle relèvera la tête en janvier !

Lien vers les résultats

Nationale 2 Jeunes : Belle victoire

Philidor 3 – Huningue : 11 – 5

Pour ce premier derby haut-rhinois, la jeune équipe drivée par Anna Boulanger a livré un match sérieux pour l’emporter nettement contre un des favoris de la compétition. Énorme satisfaction chez les poussins : Sacha Lanchec et Sacha Badjikic qui débutaient et marquent 3 victoires sur 4. Julie Forges-Boulanger (photo), Yacine Saadi, Emil Gousseinov et Wail Smouni sont les autres buteurs du jour.

Lien vers les résultats

Ce long week-end a donc répondu à nos attentes surtout en matière de relance et de reconstruction puisque les poussins se sont montrés à la hauteur de l’évènement et pourront avec du travail devenir les fers de lance de demain.

Le Boss

Comments are closed.