Philidor : 6e du TOP 16 2022

20 juin 2022
Comments off
316 Views
image_pdfimage_print

Philidor termine à la 6ème place du TOP 16 2022

Disputé dans les locaux de l’hôtel de ville, le top 16 2022 s’est avéré l’édition la plus disputée et la plus forte depuis des lustres.

Dans ce contexte relevé, la jeune équipe du Philidor a tiré son épingle du jeu. L’apport des jeunes indiens, l’éclosion d’Andreea Navrotescu et de Fy Rakotomaharo n’est pas étrangère à cette belle réussite tout comme l’apport logistique exotique du sympathique et tonique Lyndon Mendoca qui n’est pas non plus étranger à nos belles prestations.

L’équipe du Philidor qui a joué la carte de la jeunesse réalise un authentique exploit d’abord en accrochant la poule haute, puis en jouant les trouble-fête en terminant 6ème du championnat de France 2022.

 

Arjun Erigaisi :  7/11

Erjun (18 ans) a connu des débuts difficiles mais il termine en trombe ! Il a montré l’étendue de son talent naissant et a été un fer de lance redoutable. C’est une énorme satisfaction et son résultat final est vraiment minimaliste tant il a joué de malchance sur l’une ou l’autre partie. Par ailleurs, jouant toujours le gain avec les noirs comme avec les blancs,il est plus que précieux pour l’équipe.

Nihal Sarin : 5 ,5 /8

Nihal (17 ans) sans faire d’éclat mais très solide a réalisé un bon parcours avec 3 victoires et 5 nulles ! Jamais en difficulté, il termine invaincu mais on pouvait espérer un tout petit peu plus  de prise de risque pour mettre la cerise sur le gâteau !

 

Mendonca Leon Luke 6/ 10

Après un excellent début de championnat, le benjamin de l’équipe (16 ans) s’est essoufflé quelque peu dans la dernière ligne droite, mais il a montré toute l’étendue de son talent et on le reverra avec plaisir.

 

Fy Rakotomaharo 7,5 / 10

Excellent tournoi de Fy (21 ans) qui réalise au passage une norme de Grand Maître !  C’est amplement mérité tant son engagement a été total au service de l’équipe dont il est devenu en peu de temps un élément incontournable. Il réalise un score supersonique agrémenté d’un gain élo de 25 points !

 

Quentin Burri : 4,5/8

Equipier modèle et capitaine bis à 21 ans, Quentin a fait le job et réalise un tournoi plus qu’honnête agrémenté de son exploit contre Asnières.

 

 

Elliot Papadiamandis : 3/9

Jouant parfois trop haut et en manque de confiance, Elliot (17 ans) n’a pas toujours pu donner la pleine mesure de son talent, mais il termine le championnat par une partie qui laisse augurer bien des espoirs pour l’avenir  pour peu qu’il puisse profiter de ce rude apprentissage du haut niveau.

 

Andreï Sokolov : 2,5/4

Andreï a fait le job sans pouvoir passer la vitesse supérieure, assurément peut mieux faire.

 

 

Jean-Noël Riff : 3/5

Comme toujours au four et au moulin en capitaine Courage, un énorme avantage dilapidé aura plombé le tournoi du capitaine Jean-Noël.

 

Andreea Navrotescu : 7/11

Notre féminine a confirmé sa super progression depuis un an et s’est avérée un élément majeur de l’équipe. Andreea réalise un excellent score et une belle performance avec plusieurs gains déterminants pour le parcours de l’équipe.

 

Kevin Terrieux : 4 /8

Kevin réussit son entrée dans sa nouvelle équipe. Appliqué et combatif, le sympathique breton a fait l’unanimité autour de son charisme naturel. Dommage qu’il ait souvent manqué de réussite car, assurément, son score aurait dû être supérieur vu le niveau de ses prestations.

Yovann Gatineau : 1/4

Arrivé sur les 4 derniers matchs, le sympathique Yovann a été pénalisé trois fois par les noirs contre une forte opposition ce qui lui a coûté trois défaites !

Avec les blancs, très explosif il a obtenu un excellent gain. Il est clair que, quand il sera plus affûté avec les noirs, il sera vraiment un élément de premier plan pour l’équipe.

 

Et voici la valeureuse équipe, la plus jeune du Top 16 ! Manque sur la photo Andreï, Jean-Noël (Capitaine) et l’intendant, cuisinier, sommelier, organisateur, chauffeur, boss et même président Claude !

Appariements de la Poule B

Résultats et classement de la poule haute

 

Le Boss

Comments are closed.