Top 12 : Ronde 9 et 10

4 juin 2018
Comments off
239 Views
image_pdfimage_print

Philidor-Saint – Quentin : 1 – 3

Dernier match face à une équipe normalement jouable. Comme le dit justement le minime Yovann Gatineau, cela fait deux matchs que je joue et deux matchs qu’on perd ! En sera-t-il autrement face au club picard ?

Rapidement, Matthias Bluebaum et Jean-Noël Riff signait la nulle. Istratescu avec les noirs prit énormément de risques et Navara contrôlait l’attaque adverse. Après la nulle d’Istratescu et la nouvelle victoire de David, Philidor prenait l’avantage. Hélas les deux jeunes complètement hors du sujet et encore un peu tendre à ce niveau s’inclinaient pour laisser les Picards prendre le match à leur compte. Comme Cécile Haussernot s’inclinait finalement, c’est une véritable déroute pour les Mulhousiens et il est clair qu’il est grand temps que le championnat se termine.

Philidor – Grasse : 1 – 1

Les Azuréens figuraient parmi les trois clubs susceptibles d’obtenir le titre 2018. C’est donc un gros match pour les Mulhousiens véritablement décontenancés par la piètre prestation de la veille. Aurons-nous encore la force et l’énergie de réagir ? C’est la question qu’on se pose avant ce match qui s’annonce plus que périlleux.

Rapidement, la rencontre débutait par deux nulles avec le capitaine face au professeur Dorfman et Andréi Sokolov face à Apicella ! Dès lors, il est à nouveau clair que la rencontre reposera une nouvelle fois sur les deux jeunes Cécile Haussernot et Quentin Burri. Après une heure de jeu, la paire germanique, Matthias Bluebaum et Andreas Heimann, signait également la nulle imitée peu après par Quentin Burri qui avec les noirs a bien maîtrisé l’ouverture de son adversaire. La rencontre se jouera donc une nouvelle fois sur l’échiquier féminin et sur David Navara. Evidemment, même avec les noirs, David Navara sait enfoncer le clou et brillamment il apporte le premier point de la rencontre pour ses couleurs. Dès lors on pouvait rêver à un exploit si pour une fois l’échiquier féminin tenait sa partie. Las, malgré la nulle d’André Istratescu, Cécile finit par s’incliner dans une partie mouvementée et le match se termina par un match nul.

Mardi 5 juin, dernier match contre le deuxième Bois-Colombes

Lien vers le direct

Lien vers les résultats

Le Boss

Share on Facebook

Comments are closed.