Top 16 2022

14 juin 2022
Comments off
381 Views
image_pdfimage_print

 

Revenu à l’ancien système poule haute-poule basse cher au regretté jean Claude Loubatière ,le Top 16 pose ses quartiers à Chartres, fief ambitieux des Echecs dans l’hexagone.

Pour Philidor Mulhouse qui repart avec une équipe quelque peu remaniée mais toujours avec la volonté de pousser les jeunes vers le haut, l’objectif prioritaire est d’assurer le maintien le plus rapidement possible en accédant à la poule Haute.

Pour cela il faudra absolument gagner 4 matchs .

 

Philidor Mulhouse – Lyon : 5-0

Excellent entrée en matière face à une solide équipe lyonnaise qui a chèrement vendu sa peau. Le match fut longtemps serré avec la résistance acharné des gones. Nihal Sarin et Andréi Sokolov firent plier leurs adversaires au bout de 4h de jeu. Dès lors, en confiance, Andréa Navrotescu, Fy Rakotomaharo et Mendoca Luke purent donner au score une ampleur inattendue.

Victime d’une faute de main, Erjun Erigaisi ne put qu’annuler sa partie tandis que les jeunes Quentin Burri et Eliott Papadiamandis avec les noirs neutralisaient aisément leurs adversaires.

Il faudra confirmer cette bonne entame dès aujourd’hui face à Sucé sur Erdre !

 

Philidor Mulhouse-Sucé sur Erdre : 6-0

Match sérieux de notre team avec d’emblée le capitaine Jean-Noël qui score très rapidement après un avantage déjà décisif dans l’ouverture. La résistance acharnée du petit poucet fut ensuite brisée par Nihal Sarin. Andréea rentra ensuite logiquement son point tout comme Fy Rakotomaharo. Ce fut un peu plus laborieux pour Andréi Sokolov qui finit par imposer sa science en finale et enfin le néo mulhousien Kevin Terrieux signait son entrée en clôturant la marque. Auparavant, Erjun Erigaisi ne put trouver l’ouverture tout comme Quentin Burri.

L’équipe a donc fait la moitié du chemin mais demain se profile Clichy, un candidat au titre et derrière les solides lorrains de Vandoeuvre, il sera dur d’avancer et donc il faudra sortir le grand jeu pour espérer rester dans une bonne dynamique.

 

Philidor-Clichy 2-3 ! dur dur la défaire

Excellent match de notre formation mais qui malheureusement se solde par une défaite imméritée. Malgré la défaite logique d’Eliott Papadiamandis, le capitaine a longtemps pensé qu’on pouvait vaincre le signe indien. En effet, dans un grand jour Erjun Erigaisi égalisait assez rapidement et Fy Rakotomaharo était gagnant. Las dans le zeitnot, Andréea Navrotescu perdit l’avantage tout comme Mendoca Luke qui dut se résoudre à la nulle ! Après les bons matchs nuls du capitaine Riff et de Nihal Sarin, c’est Kevin Terrieux qui dut s’incliner sous les assauts répétés de Pavel Trégubov. Cruelle défaite pour une rencontre qu’on avait parfaitement maitrisée jusqu’au fatidique finish !

Il faudra relever la tête demain…

 

Philidor-Vandoeuvre 3-3 !

Résultat nul pour ce match qui a vu Philidor vendanger un grand nombre de position ! Après un début de rencontre bien négocié, certaines positions tranquilles se sont dégradées. Pire, le capitaine qui avait totalement dominé son début de match ne trouva pas la bonne conclusion et se retrouva complètement dans les cordes. Fort heureusement, Andréa Navrotescu renversa son adversaire et le prodigue indien Nihal Sarin rentrait le point. On crut s’acheminer vers une nouvelle victoire mais Eliott Papadiamandis  perdait petit à petit le fil de sa bonne position et Ejun Erigaisi gaffait ! Fort heureusement Kevin Terrieux réussit à annuler et Quentin Burri négociait magistralement sa finale gagnante pour sauver son équipe d’une nouvelle défaite.

Contre performance donc dans ce match qui nous tendait les bras, il y a des jours où rien ne tourne correctement. L’équipe devra absolument retrouver des couleurs pour atteindre son objectif.

 

Philidor-Agen : 7-0

Après les déboires des deux derniers jours, on espère que Philidor reprenne des couleurs. Le match commençait par une surprenante nulle de salon sur l’échiquier de Quentin Burri à priori pas le match le plus dangereux du jour mais en fait il ne s’agissait que d’un bug de la retransmission. Vexé par sa déconvenue de la veille, le capitaine Jean-Noël Riff ouvrait le score après deux heures de jeu mais sur les autres échiquiers le combat restait très indécis. Après un début en demi-teinte, Andréea Navrotescu déroulait et rentrait le second point suivi par le jeune indien Leon Luke Mendoca. Dès lors le reste de l’équipe déroulait à l’image d’Erjun Erigaisi vainqueur d’une partie complexe mais aussi de Kevin Terrieux longtemps en grande difficulté et qui profita des imprécisions de son adversaire. Avec les noirs, Elliott Papadiamandis signait son premier succès et Quentin Burri clôture la marque. Une bonne prestation d’ensemble mais qui ne rassure pas totalement, il faudra vraiment montrer le meilleur visage demain face à la solide équipe de Saint Quentin pour un match qui s’annonce difficile.

Comments are closed.