Mulhouse – Bischwiller 1-2 : Une défaite logique, mais qui laisse des regrets

28 mai 2014
Comments off
1428 Views
image_pdfimage_print

5_Bischwiller_Mulhouse_8Dans ce derby aux allures de lutte pour les premières places, c’est Bischwiller qui a eu le dernier mot. Avec une composition d’équipe plus efficace et mûrement réfléchie, ils ont remporté leurs deux matchs sur les deux derniers échiquiers, et ont bien géré les autres matchs. A signaler tout de même l’excellente performance de David , qui gagne rapidement au premier échiquier avec les noirs.

Schlosser Philipp – Navara David 0 -1

Une partie fantastique de David , qui trouve un thème pour ouvrir le centre et s’impose en 25 petits coups

Gajewski Grzegorz – Volotikin Andrei 1/2 1/2

Grzegorz a tout tenté pour venir à bout de la star mondiale Volotikin. Gagnant, il n’a pas su conclure une belle attaque sur le roi. Dommage !

Edouard Romain – Wojtasek Radek 1/2 1/2

Bien préparé, Radek a débité les coups dans l’ouverture et signé une nulle en 21 coups

Degraeve Jean Marc – Ragger Markus 1/2 1/2

Dans son italienne fétiche, Jim a été neutralisé par la solide préparation de son adversaire. Tentant quelque chose dans le milieu de jeu, il finit par faire nulle de haute lutte.

Kosten Anthony – Riff Jean Noel 1/2 1/2

Jean Noel a joué les équilibristes en milieu de partie pour sauver la position. Après ces simplifications, il retrouva beaucoup de jeu et fut à 2 doigts de conclure.

Sokolov Andrei – Marcelin Cyril 1/2 1/2

Le point était attendu à cet échiquier car il représentait une réelle chance pour le match. Malheureusement Andrei n’a pas réussi à developper du jeu et doit se contenter de la nulle.

Le Roux Jean Pierre – Ider Borya 1-0

Face à un fort grand maître expérimenté, Borya a essayé avec les noirs, mais les blancs avaient beaucoup d’initiative , et il a fini par céder une pièce et la partie.

Haussernot Cécile – Masuridze Nino 0-1

Une défaite logique de Cécile face à la championne de France. Espérons qu’elle relève la tête dans les prochains jours.

Lien vers le phil’info n° 20 Spécial Top 12 R 6 du mercredi 28 mai

 

Le mot du Président

Notre seconde partie du championnat a commencé par une lutte intense contre nos voisins de Bischwiller et nous encaissons après une belle lutte notre première défaite face à une équipe plus équilibrée et plus complète que la nôtre.

Nos adversaires extrêmement solides ont placé le fighter Jean-Pierre Leroux au septième échiquier et comme notre faiblesse récurrente à l’échiquier féminin est réapparue au mauvais moment, la mission semblait quasi impossible pour les six joueurs restants.

Mais l’équipe n’a pas baissé les bras et David a scoré au bon moment. Malheureusement  l’excellent Grzegorz Gajewski qui a joué une partie sublime n’a pu trouver le chemin du gain ce que les moteurs d’analyse ont fait aisément et Jim qui a vaillamment combattu n’a pu venir à bout de l’ultra solide GMI autrichien Ragger. Andréi Sokolov, à court de compétition, n’a tiré aucun avantage avec les blancs et s’est donc sur le plus petit score que l’équipe s’incline, non sans regret, car un score de parité semblait possible après un nouveau sauvetage énergique du capitaine Jean-Noël Riff.

Le championnat n’est pas fini et souhaitons à l’équipe de rebondir pour reprendre sa marche en avant.

Comments are closed.