Top 12 F et Coupe de France : un weekend diabolique !

29 juin 2015
Comments off
1724 Views
image_pdfimage_print

Nos joueuses du Top 12 F et nos joueurs de la coupe de France nous ont fait frissonner tout le weekend en se qualifiant de haute lutte pour leur finale respective et ensuite en finale où elles et ils ont dû rendre les armes avec un combat acharné.

Qu’elles et ils soient félicités par tout le club qui leur est reconnaissant de montrer autant de combativité et de les faire vibrer aussi fort !

Voici les héroïnes du Top 12 F : Elizabeth Praehz, Mathilde Choisy, Emma Richard et Salomé Neuhauser

et les héros de la Coupe de France : Jean-Noël Riff, Vincent Riff, Jean-Marc Degraeve et Vincent Veys

Top 12 F

  • Demi-finale : Mulhouse – Clichy : 2 – 2

Clichy alignait notamment Alexandra Kosteniuk, championne du monde 2008. Dans un match très indécis, c’est Emma qui finit par ouvrir le score pour l’équipe alsacienne. Isabelle Malassagne égalise en profitant de la perte au temps de Salomé dans une position égale. Almira Skripchenko, 5 fois championne de France, convertissait son avantage contre Mathilde pour porter le score à 2-1 pour Clichy.

Tout allait se jouer au 1er échiquier dans l’affrontement entre Elisabeth Paehtz, la n°1 allemande, et Alexandra Kosteniuk. Longtemps avec 2 pions de plus, la Mulhousienne vit son avantage se réduire à 1 seul sous la pression de la paire de Fous adverse, et alors que la nulle semblait à portée, c’est finalement la Russe qui craqua avec 78 …Rf8 perdant une pièce et la partie. Score final 2-2, Mulhouse se qualifie grâce à cette victoire au 1er échiquier !

  • Finale : Bischwiller – Mulhouse : 2 – 1

CIlSeRSWwAA9hAf

C’est Salomé qui ouvre le score pour Mulhouse en battant Melissa Fesselier. La situation de Bischwiller ne s’arrange guère lorsqu’Elisabeth  neutralise Lela Javakhishvili avec les Noirs au 1er échiquier. Les deux parties restantes sont tendues, Mathilde se défend farouchement contre la double championne de France, Nino Maisuradze, elle qui avait déjà obtenu une position gagnante contre la même adversaire lors du Top 12 mixte. La partie entre Julie Fischer et Emma est sans compromis, et les quatre joueuses se retrouvent en zeitnot. Finalement, Maisuradze l’emporte à l’expérience tandis qu’Emma doit défendre une finale avec un pion de moins pour que le match nul conduise à un départage en rapides ! Julie Fischer, déjà victorieuse la veille d’Anda Safranska, conclut superbement le week-end de son équipe en remportant sa partie avec une mini-combinaison finale. Bischwiller l’emporte 2-1 et réalise ainsi le doublé Top 12 Mixte et Féminin !

Coupe de France

  • Demi-finale : Monaco – Mulhouse : 1 – 2

Emmené par Vlad Tkachiev (2657), Monaco était très légèrement favori sur le papier. C’est cependant Mulhouse qui ouvrait le score, exploitant les pièces blanches avec les frères Riff : 1,5/2 avec la victoire de Jean-Noël sur David Marciano, et la nulle de Vincent contre Anthony Kosten. Mais alors que la position du 4e échiquier était égale, Tkachiev mit Monaco sur une voie royale en défaisant Jean-Marc Degraeve après une prise de risque payante.

L’équipe alsacienne se montra cependant de nouveau experte en matière de suspense, puisque comme leurs homologues du Top 12 féminin, les joueurs de Coupe de France arrachèrent leur qualification sur le fil avec la victoire au finish de Vincent Veys sur Pierre Villegas, au temps dans une finale avantageuse. Le capitaine JN avait ouvert la voie. Après la nulle de Vincent R. et la défaite de Jean-Marc Degraeve, c’est Vincent Veys qui, après avoir envoyé le Philidor en demi-finale, expédie les Mulhousiens en finale.

Photo Vincent coupe de France

  • Finale : Clichy Echecs 92 – Philidor Mulhouse : 1-0 

Clichy, renforcé par l’arrivée de Pavel Tregubov, présentait une composition originale avec ses deux grand-maîtres aux échiquiers 3 et 4. Remarquons qu’ils conservaient trois jeunes joueurs dans leur effectif.

Mulhouse utilisait une composition identique à sa demi-finale mais le scénario de la veille ne se reproduisit pas. Axel Delorme tenait effectivement la nulle avec les Noirs contre Jean-Noël, et surtout Maxime Lagarde remportait une bonne partie contre Vincent R, plaçant Clichy en position idéale. Jean-Marc était condamné à l’emporter avec les Noirs contre Pierre Barbot. Son sacrifice de pion put paraître un temps prometteur, mais le jeune joueur de Clichy tint bon, et cette nulle offrit la Coupe de France 2015 à Clichy-Echecs-92 avant même le résultat de la dernière partie où Vincent annula contre le GM Tregubov.

Score final 1-0, et une nouvelle coupe de France qui s’ajoute au palmarès du club clichois.

D’après le site FFE

Comments are closed.