Top J : Ne laisse jamais personne te convaincre que tes rêves sont trop grands !

7 janvier 2020
Comments off
423 Views
image_pdfimage_print

Le président et le coach nous ont conté le côté sportif de ce week-end de Top Jeunes qui aura tenu toutes ses promesses de victoires, de doutes et de rebondissements. Lire l’analyse du coach. Lire l’analyse du Président

Dans les coulisses avec Lan-Hanh, Marzio et Johann, nous assurons de la logistique, de l’encadrement matériel mais aussi l’accueil des joueurs qui sortent de l’aire de jeu avec leurs satisfactions, leurs craintes et leurs espérances.

Les parents accompagnateurs ne peuvent s’empêcher de se focaliser par moments sur le jeu de leurs fils avec des émotions qui font le tour du cadran (satisfactions mais que pense le coach, déceptions avec par instants des tentations de représailles, recherche d’explications et projections dans l’avenir)

Ils assument aussi des tâches très diverses et oh combien ! importantes auprès de nos joueurs (covoiturage, réservations de repas, encadrement aux repas ou retour à l’hôtel par petits groupes, achats, aides au coucher,…)

Lan-Hanh (nommée correctrice en chef) et Johann dotent notre site d’exceptionnelles photos.

Et tout simplement, ils sont d’agréable compagnie pour moi qui ai ciré tant de salles d’analyse de toutes sortes.

J’ai toujours la furieuse envie de défoncer les portes des salles de jeu fermées qui évitent la mise en lumière de nos grands champions (sous des motifs qui frisent le ridicule dans une compétition de ce niveau).

Côté coaching, avec JN nous avons retrouvé une équipe avec une âme, une équipe qui a les moyens d’atteindre l’objectif fixé d’être sur le podium.

Mais les joueurs doivent aussi constater des faiblesses criantes qui font que souvent nous jouons en fait à 6.

Pour certains, la bonne volonté existe mais ne suffit pas, d’autres manquent de compétitions (c’est le rôle du club et du directeur technique de rechercher des solutions), pour d’autres encore ça ressemble à du manque de fierté et de respect pour leur coéquipiers (en langue populaire, du foutage de gueule).

Jean-Noël saura voir avec les joueurs et leurs parents quelles suites ils veulent donner et en  tirer les conséquences pour la composition de l’équipe pour la phase finale.

Suivant le cas, nous continuerons d’être tributaires des résultats des cadres ou alors….

OU ALORS nous redeviendrons une équipe homogène et solidaire avec l’âme des grandes équipes et des grands capitaines, une équipe à laquelle tous les rêves seront permis face à des équipes plus fortes, mais qui veulent bien ne pas résister à la pression.

OU ALORS, ils ne laisseront personne écrire l’histoire à leur place!

Le Philidor ne meurt jamais !

Lien vers les résultats et le classement Poule B de Mulhouse

Lien vers les résultats et le classement de la Poule A de Cannes et Nomad Paris


Edouard Riff, préparateur psychologique Top J

Comments are closed.