INTERCLUBS des 5 et 6 avril : Clap de fin en Nationales 2, 3 et 4

7 avril 2014
Comments off
1542 Views
image_pdfimage_print

Les enjeux des dernières rondes en Nationale 2, 3 et 4 étaient limpides puisque le principal objectif consistait à tenir l’invincibilité de nos équipes, excepté en Nationale 4 où la rencontre à Koenigshoffen décidait encore de la victoire finale de la poule.

Nationale 2

Fort de l’accession déjà acquise en N1, la jeune troupe à Badia cherchait essentiellement la victoire du difficile groupe Est et la conservation de son invincibilité face aux deux ténors bas-rhinois de Bischwiller et de Strasbourg.

  • Philidor 2 – CE. Strasbourg 2 : 3 – 2

Face à une solide formation strasbourgeoise emmenée par les expérimentés frères Roos, Philidor a bataillé jusqu’à la nuit pour remporter la victoire. Karl Messinger auteur d’un bel exploit contre le redoutable  allemand Herbrechtsmeier, Quentin Burri et Guillaume Goettelmann ont assuré la marque pendant que Vincent Veys luttait d’arrache-pied pour préserver la victoire de son équipe.

Cette victoire acquise de haute lutte concrétise le premier objectif en permettant à la jeune équipe mulhousienne de s’adjuger la première place.

  • Philidor 2 – Bischwiller : 5 – 1

La dernière ronde avait pour principal enjeu de conserver l’invincibilité de l’équipe. D’emblée, Philidor 2 prenait l’ascendant sur son rival emblématique. Patrice Lerch magistral, Vincent Veys en maître tacticien, Emma dominatrice, Guillaume dominateur et Karl intenable scoraient pour nos couleurs. Dylan ne put concrétiser son avantage obtenu après une bonne partie et malheureusement Quentin finit par essuyer sa première défaite de la saison après avoir longtemps mis la pression sur son adversaire.

L’équipe termine donc largement en tête de sa poule et accède à la Nationale 1. Un grand bravo à cette magnifique équipe qui nous a tous fait vibrés tout au long de ce super parcours.

 

Nationale 3

  • Philidor 3 – Epinal : 5 – 1

Le déplacement à Epinal s’est effectué avec une équipe privée de nombreux titulaires mais en toute décontraction. Philidor 3 a livré un match totalement relâché, ce qui a débouché sur une victoire explosive 5 – 1 face à des Spinaliens médusés. Les remplaçants firent rapidement oublier les absents : Jacques Roth, Amaryllis Thomas , Mathéo Zachary ont rapidement rassuré leur capitaine en apportant de belles victoires après l’explosive victoire de Fikri comme d’habitude et celle moins attendue de votre serviteur. Résultat des courses : victoire éclair obtenue en seulement deux heures de jeu !

  • Philidor 3 – Eschentzwiller : 6 – 0

Le derby Mulhouse – Ville / Mulhouse – Campagne présentait plusieurs enjeux : nos voisins luttaient pour leur maintien en Nationale 3 ; quant à nous, l’objectif consistait à réaliser le grand chelem de la saison avec un parcours à 100% !

Appliqué et concentré comme toujours, Philidor 3 a livré un match sérieux et solide. Après le nul théorique entre les partenaires de bridge Pascal et Olivier, l’explosif Jacques Roth ouvrait le compteur après une nouvelle miniature suivi par Zeyneb qui signait un beau retour dans l’équipe et le tonitruant Fikri. Tranquillement, Antoine et Tim concrétisaient leur domination sans partage après l’ouverture. Notre revenant Liès Dekar ne put concrétiser son avantage face à un adversaire combatif mais Franck concluait le match après une partie épique.

C’est donc le grand chelem cette saison avec 9 sur 9 pour notre équipe 3 après une saison où l’investissement de tous a porté ses fruits avec à la clé une accession à la Nationale 2.

 

Nationale 4 : le grand rendez-vous de la saison chez le leader invaincu

Koenigshoffen-Philidor 4 : 4 – 2

Malgré un excellent match, la troupe à Gérald n’a pu réaliser l’exploit face à une équipe supérieure sur le papier sur tous les échiquiers. Le résultat est quand même plus que satisfaisant car le combat fut intense et nous avons longtemps mené au score grâce aux exploits des deux plus jeunes de l’équipe Emilien Guerry et Mathéo Zachary. Marc Gautier et le valeureux capitaine arrachent de beaux nuls.

La saison de notre équipe de Nationale 4 a cependant été plus que satisfaisante avec cette belle deuxième place dans un groupe plus que difficile.

Claude SCHMITT

Comments are closed.