Mulhouse – Saint Quentin 4-0 : Une victoire, du suspens et du spectacle.

25 mai 2014
Comments off
1372 Views
image_pdfimage_print

Il n’est jamais facile d’être le favori d’une rencontre, et ce match n’a pas dérogé à la règle. Nos joueurs ont su s’inspirer de nos deux locomotives Radek et Grzegorz qui ont à nouveau tout donné ! Le score final ne reflète pas la tension du match, qui aura été dur jusqu’au bout.

Wojtasek Radoslaw – Alberto David : 1-0

Radek signe une deuxième victoire, avec une belle technique. Dans un début très original des noirs, Il décide d’occuper le centre, ce qui lui permettra de prendre un bel avantage. Il gère parfaitement la phase tactique, et repart en finale avec du matériel d’avance.

Kveynis Aloyzas – Navara David ½ ½

Face à un adversaire redoutable, David a bien contenu les assauts du Grand Maître Kveynis, et tient une nulle largement méritée , après avoir tenté de gagner dans la finale qui est restée malgré tout égale

Sokolov Andrei – Pelletier ½ ½

Andrei, d’humeur agressive, a sacrifié très tôt un pion dans une défense Française. Malheureusement tout ne s’est pas passé comme prévu, et la nulle a semblé plutôt un bon résultat.

Eliet Nicolas – Gajewski Grzegorz 0-1

Grzegorz a réussi à percer le solide système de Londres de son adversaire. Après un long jeu positionnel, il remporte la finale où le pion isolé des blancs ainsi que le fou passif ont eu raison de leur défense.

Degraeve Jean Marc – Godart F 1-0

Belle partie de Jim qui a dominé de bout en bout cette partie en installant un cavalier en c5 qui a totalement étouffé les noirs. Un joli sacrifice de qualité lui permet de gagner la finale avec brio.

FOCUS : Bunzmann Dimitri – Riff Jean Noel ½ ½

Dans une Bogo Indienne qui a débuté tranquillement, Jean Noel a choisi le coup ultra agressif h5, auxquels les blancs ont réagi en ignorant l’attaque noire. Coup de Tonnerre avec l’incroyable 17ème coup  Cxh2 ! Malheureusement Jean Noel a totalement raté un coup tactique et s’est retrouvé perdant rapidement. Mais l’énergie du désespoir lui a souri et il sauve la nulle grâce à un échec perpétuel en fin de partie.

1.d4 Cf6 2.c4 e6 3.Cf3 Fb4+ 4.Fd2 De7 5.g3 Cc6 6.Fg2 Fxd2+ 7.Cbxd2 d6 8.0–0 a5 9.e4 e5 10.d5 Cb8 11.Ce1 h5 12.Cd3 h4 13.Dc2 Cbd7 14.a3 a4 15.b4 axb3 16.Cxb3 Cg4 17.c5 Cxh2 ! 18.cxd6 Dxd6 19.Rxh2 hxg3+ 20.Rg1 Dh6 21.fxg3 Dh2+ 22.Rf2 Th3 ! 23.Re1 Txg3 24.Df2 Cf6 25.Th1 Cg4 26.Txh2 Cxf2 27.Cxf2 Te3+ 28.Rd2 Txb3 29.Th8+ Re7 30.Fh3 Tf3 31.Txc8 Txf2+ 32.Rc3 Ta4 33.Txc7+ Rd6 34.Td7+ Rc5 35.Rb3 Txe4 36.Tc1+ Rb6 37.Tc3 Tee2 38.Td6+ Ra5 39.Tc5+ b5 40.Fc8 Tb2+ 41.Rc3 Tbc2+ 42.Rd3 Tcd2+ 43.Re4 Tde2+ 44.Rd3 Td2+ 45.Rc3 Tc2+  ½ ½

Ider Borya – John Cappon 1-0

Partie très tendue de Borya dans une ouest indienne  qui a joué les équilibristes de service dans une position difficile à juger. Son talent tactique lui a permis de faire fructifier son pion passé en b, laissant son adversaire sans défense.

Benmesbah Natacha – Haussernot Cécile 1/2 1/2

Après un début de partie totalement raté, Cécile se retrouve très vite dans une position catastrophique. Mais la cadette de l’équipe s’est alors transformé en guerrière et a profité de chaque opportunité pour revenir dans la partie. Trouvant toutes les bonnes idées pendant plus de 20 coups, elle se retrouve gagnante, pour finalement accepter de manière illogique une nulle dans une position imperdable. dommage !

Lien vers le Phil’Info n° 17 Spécial Top 12 2014 dimanche 25 mai

Comments are closed.